Ukraine, Ukrainien : les news

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Ukraine, Ukrainien (en français) > Iouchtchenko préparerait un coup de force

KIEV, 14 octobre - RIA Novosti

Iouchtchenko préparerait un coup de force

La tension entre Iouchtchenko et Timochenko pourrait déboucher sur des affrontements

mercredi 15 octobre 2008, par RIA Novosti

Le secrétariat du président ukrainien Viktor Iouchtchenko prépare avec l’aide du Service de sécurité et du département de sécurité d’Etat un coup de force et l’instauration d’un gouvernement présidentiel direct, a déclaré le député du Bloc Ioulia Timochenko (BIT) Andreï Kojemiakine.

Voir en ligne : Article original sur RIAN.ru

"Les organes de sécurité ukrainiens sont utilisés par le secrétariat présidentiel comme moyen de pression politique. Actuellement, le scénario du blocage des organes du pouvoir exécutif, des arrestations politiques et de l’instauration d’une l’administration présidentielle directe est étudié", a-t-il indiqué, cité par le service de presse du BIT.

"Le pays est au bord d’un coup de force. Se rendant compte de l’illégitimité de la dissolution de la Rada (parlement ukrainien), le président est prêt à recourir à la force afin de neutraliser le gouvernement, le parlement, le système judiciaire et d’instaurer son pouvoir autoritaire dans le pays", a ajouté M. Kojemiakine.

Aujourd’hui même, Viktor Iouchtchenko a ordonné aux forces du ministère de l’Intérieur de sécuriser la commission électorale centrale (CEC) bloquée par les députés du BIT, hostiles à la tenue des législatives, selon l’agence ukrainienne UNIAN, se référant à une source au sein de la police.

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a annoncé le 9 octobre au soir la dissolution du parlement et la tenue d’élections législatives anticipées, les principales forces politiques n’ayant pu former de coalition dans les délais impartis par la législation. Faisant droit à la requête du Bloc Ioulia Timochenko (BIT), le tribunal administratif de Kiev a suspendu samedi le décret présidentiel sur la dissolution de la Rada Suprême (parlement) et la tenue d’élections anticipées. Le secrétariat du président ukrainien a contesté cette décision auprès de la Cour d’appel de Kiev.

Une nouvelle crise politique a éclaté en Ukraine après la division en septembre dernier de la coalition au pouvoir comprenant le parti de Ioulia Timochenko et le bloc Notre Ukraine - Autodéfense populaire de Viktor Iouchtchenko.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP