Ukraine, Ukrainien : les news

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Ukraine, Ukrainien (en français) > L’Ukraine au centre des crises à venir

UkraineS.fr : l’édito.

L’Ukraine au centre des crises à venir

De la crise du gaz à la résurgence du nazisme : la main cachée de Bush.

vendredi 14 juillet 2006, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

L’Ukraine présente, aujourd’hui, un vrai risque d’éclatement.

Le premier effet géopolitique d’un tel éclatement serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait, on peut le craindre, un ralentissement de l’intégration économique entre la Russie et l’Union européenne.

George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé la "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution".

Aujourd’hui, les Ukrainiens commencent à prendre conscience de l’escroquerie dont ils ont été victimes

Nul ne sait, à ce jour, si les choses vont se calmer, si on va vers une crise grave, ni même si la situation pourrait se détériorer jusqu’à un affrontement généralisé que seuls les USA peuvent vraiment souhaiter.

Tout cela se passe dans le plus total silence médiatique.

La résurgence du nazisme et de l’antisémitisme passent, elles aussi, inaperçues.


L’Ukraine est le nouveau centre des crises.

Passage du gaz vers l’Europe, porte sur la Mer Noire, verrou de la Mer d’Azov, contiguë au Danube, irriguée par le Dniepr, dotée d’une base industrielle importante, peuplée de 50 millions d’habitants, l’Ukraine, dont Kiev, la capitale était la troisième ville de l’Union soviétique dispose d’un potentiel géopolitique à prendre au sérieux.

Divisée entre un Est plutôt agricole, surtout influencé par les invasions polonaises, lithuanienne, hongroise et nazie et un Ouest industrialisé, comprenant la Crimée de vieille tradition russe et principal berceau de la Résistance aux forces hitlériennes, l’Ukraine comporte un vrai risque d’éclatement.

Le premier effet géopolitique d’un tel éclatement serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait, on peut le craindre, un ralentissement de l’intégration économique entre la Russie et l’Union européenne.

Sur le conflit gazier de l’hiver 2005/2006, voir Prix du gaz russe en Ukraine, causes et conséquences internationales du conflit

George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé la "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution orange".

Voir à ce sujet De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle

Aujourd’hui, les Ukrainiens commencent à prendre conscience de l’escroquerie dont ils ont été victimes, le débarquement illégal de troupes US en mission spéciale ayant ouvert les yeux à certains. Ces troupes ont dû rembarquer face aux manifestations populaires.

Depuis quelques jours, la Rada suprême (le Parlement) a vu sa majorité basculer du camp des pro-US à celui des pro-ukrainiens. Les nervis de George Bush et de Soros ne l’entendent pas de cette oreille : des bagarres et des émeutes sont organisées dans l’enceinte de la Rada et à ses alentours mais, cette fois, les Ukrainiens, eux aussi, se mobilisent, pour défendre leur parlement dont Ioulia Timochenko demande la dissolution en appellant des hooligans à moto dirigés par son beau fils à la recousse.

Le point sur la crise constitutionnelle de Juillet 2006 Alerte orange en Ukraine : les groupes fascistes s’arment

Nul ne sait, à ce jour, si les choses vont se calmer, si on va vers une crise grave, ni même si la situation pourrait se détériorer jusqu’à un affrontement généralisé que seuls les USA peuvent vraiment souhaiter.

Tout cela se passe dans le plus total silence médiatique.

La résurgence du nazisme et de l’antisémitisme passent, elles aussi, inaperçues.

Pourtant :

- on va ériger une statue au pogromiste Pétlioura ;

- on parle de verser des pensions de guerre aux anciens SS ;

- une université privée organise des colloques sur le thème "expulser les Juifs d’Ukraine"...

Pour les détails, les noms, les photos : De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle

Il est temps, il est vraiment temps, de briser l’étouffoir médiatique qui s’abat sur l’Ukraine. D’où l’idée de ce site.

Tous liens, syndications, idées, aide en temps de travail... sont les bienvenus. La petite équipe de http://ukraines.fr est bénévole et ne suffit pas à la tâche.

P.-S.

Fichiers de syndication :

- http://www.ukraines.fr/spip.php?pag... pour les articles ;

- http://www.ukraines.fr/spip.php?pag... pour les brèves.

Répondre à cet article

3 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP