Ukraine, Ukrainien : les news

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Ukraine, Ukrainien (en français) > Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur (...)

Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur des SS

jeudi 26 juillet 2007

Nouveau : Et ça continue, Sur fond de manifestation pro-nazie, Iouchtchenko réhabilite les criminels antisémites ukrainiens

Nous avons sans doute été parmi les premiers en France à donner l’alerte : Le nazisme est de retour en Ukraine, sur les traces d’un président inspiré par la CIA. Voir, par exemple, De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle.

En ce qui concerne l’incroyable manifestation de 100000 nazis en Ukraine, passée sous un silence piteux par les médias dominants, nous avons encore été parmi les rares à tirer, et il est plus que temps, la sonnette d’alarme : 100 000 Nazis manifestent en Ukraine. For heureusement, il existe encore des journalistes qui essayent de faire leur métier. C’est la cas de Jean-Marie Chauvier, qui prépare un dossier, dans le Monde Diplomatique, sur l’Ukraine.

Ce dossier sur l’Ukraine, à paraître dans l’édition d’août du Diplo, couvrira aussi la fameuse manifestation de nazis. Jean-Marie Chauvier nous a gentiment laissé en publier quelques éléments, en avant-première.

ROMAN CHOUKHEVITCH avant de commander l’UPA, fut chef de « Nachtigall » (Wehrmacht, juin 1941) engagée dans l’invasion hitlérienne de l’URSS le 22 juin 1941, et de la police nazie (SS) le Schutzmanshaft bataillon 201 affecté à la chasse aux Partisans (soviétiques) en Biélorussie en 1941-42.

Cet hommage à Choukhevitch s’inscrit dans une longue série. Les anciens combattants de l’Armée Rouge, des organisations juives et des sources polonaises et russes contestent la vague de réhabilitations en cours de ce qu’ils considèrent comme des « criminels de guerre ». Les Polonais jugent l’UPA responsable de « massacres génocidaires » de dizaines de milliers de Polonis en Volhynie en 1943. Ces accusations sont rejetées par les sympathisants de l’OUN et de l’UPA qui ont désormais les faveurs du pouvoir à Kiev.

Pour honorer la mémoire du GENERAL CHOUKHEVITCH, et de l’UPA se sont rassemblés les militants des organisations nationalistes et néo-nazies le 30 juin. Ils se sont heurtés aux contre-manifestants communistes et socialistes. Les forces spéciales anti-émeutes les ont séparés sans gros incident. Un tribunal a interdit les manifestations et une exposition de photos nationalistes. Le Parti socialiste a installé dans le centre-ville un piquet arborant la pancarte : « Choukhevitch, assassin du peuple ukrainien  ». (Le commandant de l’UPA est accusé de meurtres de villageois ukrainiens)

«  Un Hauptschturmführer SS consacré héros de l’Ukraine » s’indigne l’hebdomadaire russophone libéral de Kiev « Stolitchnye Novosti ». Un autre journal signale que la réhabilitation de l’UPA fera l’objet d’un projet de loi de « Notre Ukraine », le parti du président Iouchtchenko. Dans leur ensemble, les médias de Kiev sont plutôt favorables. La campagne de réhabilitation est également appuyée par « Pora », l’organisation de choc de la « révolution orange ». A l’inverse, le parti des Régions, le PC (implantés à l’Est et au Sud) le PS dans une moindre mesure, sont hostiles aux initiatives du président Iouchtchenko. Celles-ci, et en général les réhabilitations de chefs nationalistes ou de légions SS dans divers pays d’Europe centrale et orientale (Estonie, Lettonie, Lituanie, Roumanie etc.), allant de pair avec le démontage de monuments aux « soldats libérateurs du nazisme » (soviétiques) sont observés en Occident assez favorablement. Ces réhabilitations permettent en effet de construire une nouvelle « mémoire nationale » axée sur la dénonciation des « crimes du communisme ». Les gouvernements et médias occidentaux évitent cependant de rappeler les aspects les moins sympathiques des nationalismes- comme leur rôle dans la Shoah.

Leurs références traditionnelles aux SS, croix gammées et autres saluts hitlériens ne sont pas souhaitées, et les gouvernements est-européens s’efforcent qu’ils n’apparaissent plus. Seules des minorités extrémistes conservent les symboles fascistes et nazis, et le terme « judéobolchévisme » est banni du vocabulaire.

Répondre à cette brève

31 Messages de forum

  • Cette article est tout simplement ukrainophobe, il qualifie l’UPA qui a combattu pour l’indépendance de l’Ukraine de Nazis.

    Répondre à ce message

    • Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur des SS 1er août 2007 14:16, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

      L’UPA a attaqué dans le dos l’Armée Rouge qui, elle, a vaincu les nazis.

      Voici ce qu’en dit l’agence de presse juive "JTA" :

      « Some 100,000 Ukrainians took part in state-sanctioned ceremonies commemorating a World War II-era Ukrainian military leader, alarming local Jews.

      Several high-profile events marked the 100th birthday of Gen. Roman Shukhevych, who fought in the Ukrainian Insurgent Army, or UPA, alongside occupying German forces during World War II.

      Left-wing organizations and some representatives of the Jewish community staged a protest rally outside Kiev’s House of Officers during one of the memorial events Saturday. »

      Mais peut-être que les Juifs sont "Ukrainophobes", aussi...

      Peut-être que les Ukrainiens, même minoritaires, qui continuent de combattre le nazisme et ses alliés "oranges" sont, eux-mêmes, "Ukrainophobes"... Car une contre manifestation a eu lieu et des Ukrainiens sont venus de tout le pays pour protester contre les nazis.

      Voir en ligne : L’article de JTA : Ukraine commemorates controversial wartime leader

      Répondre à ce message

      • BONJOUR,

        Schuchkevich à lutté contre tous les ennemis de la nation UKRAINIENNE c’est vrai. C’est grâce à ces combattants démunis de support et d’arme que l’ Ukraine existe aujourd’hui. Ces héros ont combattu plus fermement les sbires du NKVD et leurs sinistres commissaires politiques parce qu’ils ont tenté de dévitaliser le senrtiment national par des exactions que l’on commence seulement à connaître.

        ATTENTION A LA DESINFORMATION QUI SE RETOURNE TOUJOURS CONTRE SES AUTEURS.

        JEAN KRYWECKY

        Je ne crois pas être un défenseur des nazis en ecrivant ces lignes.

        Répondre à ce message

        • Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur des SS 10 août 2007 17:33, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

          Bonjour,

          Shukhevych, sous le pseudonyme de Taras Tchouprounka, a été commandant en second du 201e battaillon de Schutzmannschaft, brigade "Nachtingall", incorporée dans la 14e division SS ukrainienne Galizien (Galicia). Vous parlez de désinformation... et vous appelez "héros" un collabo qui accepte d’être officier dans les hordes nazies qui envahissent son pays et a été décoré de la Croix de Fer par ces mêmes nazis.

          Ces gens ont aidé les envahisseurs à tuer les résistants ukrainiens.

          Sans oublier le pédigrée de cette organisation en matière de "pacification" (sic.) des Juifs de Lvov et d’autres massacres, comme à Huta Pieniacka

          L’historien Reuben Ainsztein, dans Jewish Resistance in Nazi-Occupied Eastern Europe, qualifie ainsi l’abominable 1941, Shukhevych : "the most dangerous and cruel enemies of surviving Jews, Polish peasants and settlers, and all anti-German partisans." (l’ennemi le plus cruel et le plus dangereux des survivants juifs, des paysans polonais et de toute la résistance anti-allemande.)

          Si l’Ukraine existe encore, c’est parce que 26 millions de Soviétiques (dont beaucoup de héros ukrainiens — des vrais, ceux-là) ont donné leur vie pour écraser le nazisme et nous en libérer. Pas grâce aux SS.

          SS qui sont allés se cacher en Grande-Bretagne et, surtout, au Canada, pour y préparer leur retour. Ce retour commence par la propagande. Cette propagande commence par faire passer l’Armée rouge pour des "méchants" et les SS pour des "à peine plus méchants".

          Nous sommes là pour les arrêter. Et pour arrêter cette désinformation nazie que vous relayez, sans doute involontairement.

          Voir en ligne : Waffen SS “Galizien” Division and Other Pro-Nazi Forces

          Répondre à ce message

          • Slava Ukrainii, smert moskaliam ta jidam. SS Galitchina do zbroi !

            Répondre à ce message

            • Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur des SS 27 août 2007 20:56, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

              Traduction du texte de notre "patriote ukrainien" :

              « Vive l’Ukraine, mort aux Russkoffs et aux Youtres. SS galitzien aux armes ! »

              Sans commentaire.

              Voir en ligne : Ukraine : cent mille nazis manifestent dans la rue.

              Répondre à ce message

              • On ne peut pas imposer au monde entier le point de vue d’Israel et de la Russie. Si l’Estonie ou l’Ukraine (qui ont beucoup souffert du communisme) choissisent d’honorer de vrai patriotes, qui ont combattu pour leur pays et non pour l’intérnationale, c’est leur choix. Les vrai patriotes comme Mazepa, Orlyk ou Choukhevytch ont toujours choisi l’exil ou la mort plutôt que la Russie.

                Répondre à ce message

                • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 28 août 2007 18:29, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                  Oui, de "vrai patriotes"... comme vous, qui criez (en ukrainien, cachottier que vous êtes) "Morts aux Russkoffs et aux Youtres" et "Aux armes, SS Galicia"... dans votre message précédent.

                  De "vrais patriotes" comme Roman Choukhevytch, que vous citez, officier SS, collaborateur des envahisseurs nazis et boucher des Juifs, baptisé "l’ennemi le plus cruel et le plus dangereux des survivants juifs, des paysans polonais et de toute la résistance anti-allemande" par l’historien Reuben Ainsztein, dans Jewish Resistance in Nazi-Occupied Eastern Europe.

                  De "vrais patriotes" comme ça, on en a eu en France aussi, dans la Milice et la LVF.

                  Si c’est le point de vue de Goebbels que vous voulez imposer au monde, attendez-vous à ce qu’il n’y ait pas que "la Russie et Israel" (je vous cite) pour s’opposer à vous.

                  Tout le monde n’a pas oublié Babi Yar.

                  Et, pour votre éducation, les SS étaient aussi une internationale, celle du crime et de la barbarie, avec des rénégats de tous les pays, Estoniens, Lituaniens, Ukrainiens, Musulmans Bosniaques et Albanais... et même des Français... que je ne considère pas comme des "patriotes". Manouchian, lui, bien qu’Arménien, était un patriote français. Il en est mort, des mains des salauds que vous défendez.

                  Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                  Répondre à ce message

                  • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 29 août 2007 14:34, par Patriote ukrainien
                    En premier lieu il est important de dire que Manouchian n’était pas français mais Arménien, et qu’il a tuer beaucoup de civils français dans les différents attentats qu’il a organiser. Ensuite pour en revenir a nôtre histoire des SS, certaines division ont combattu loyalement sans commettre le moindre crime de guerre, je veut penser aux division estonienne, ukrainienne ou lettonne. Certe il y’a eu quelques bavures mais je pense que le massacre d’Huta Pienacika a été organier par le chef communiste Kovpak pour discrediter la division galicie au yeux de galiciens (sans succès heureusement).

                    Répondre à ce message

                    • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 29 août 2007 15:27, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                      J’ai dit (relisez) que Manouchian était arménien (pour ceux qui n’auraient pas deviné) et qu’il était un patriote français, parmi les plus braves.

                      Plus d’informations ici : Missak Manouchian, de la poésie à la lutte armée

                      Pour le reste, vos propos révisionnistes n’engagent que vous (et votre IP, il n’est pas question que je prenne la moindre responsabilité juridique vis-à-vis des âneries que vous racontez).

                      Les SS étaient d’honnêtes promeneurs qui faisaient parfois des bavures et les camps d’extermination sont une invention communiste... Les Einsatzgruppen étaient en fait des archéologues amateurs, quand à Menguele, il aurait dû avoir le Nobel de médecine. Bien sûr. Qui pourrait en douter...

                      Votre 14è division SS ukrainienne s’est fait botter le cul à Brody. Si vous voulez vraiment remettre leurs culottes, nous pourrions bien être quelques uns à remettre les brodequins dont elles portent encore les traces.

                      Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                      Répondre à ce message

                      • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 30 août 2007 11:46, par Patriote ukrainien
                        Soyons poli s’il vous plait monsieur, "botter le cul" c’est vos moskali qui l’ont eu en début d’année à Tallinn. Et si ils recommençerons à Lviv ou à Riga (peut-être) c’est pas moins de 100 moskali qu’on éliminera, compris ? Slava Ukrainii, vo viki slava !

                        Répondre à ce message

                        • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 30 août 2007 21:48, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                          Il ne me plaît pas. Je ne suis pas poli avec de petits nazis qui appellent à massacrer les Juifs et les Russes depuis le courage épique de l’anonymat, et dans une langue étrangère.

                          Oui, on a botté le cul de vos ancêtres « spirituels » :

                          - à Brody pour les petits collabos minables de la SS Ukrainienne, qui sont vite partis se cacher au Canada ;

                          - à Stalingrad et à Koursk pour leurs grands frères.

                          Et, oui, si vous tentez de relever votre vilaine tête, on la renfoncera dans le fumier qui l’a générée à grands coups de pompes dans le train arrière.

                          L’Union Soviétique a perdu 26 millions d’hommes et de femmes de toutes nationalités et de toutes origines pour écraser la bête puante. Ce n’est pas la mort de 100 des nôtres qui nous arrêtera.

                          Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                          Répondre à ce message

                          • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 4 septembre 2007 15:00, par Patriote ukrainien
                            Tous ce que vous pouver sur vôtre site est très intéressant mais la majorité de la population française est pro-ukrainienne et Nicolas Sarkozy même a dit que "la Russie est un pays ou on tue des journalistes". La france a soutenu les bosniaues et las albanais du Kosovo, maintenant elle soutient les ukrainiens et les tschetschenes, la Russie est de plus en plus isolé (ce dont je m’en réjouit).

                            Répondre à ce message

                            • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 4 septembre 2007 17:29, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                              La vérité n’a pas à se soumettre à une majorité, ou alors, la Terre serait encore plate, avec le Soleil qui tourne autour.

                              Le pays officiellement le plus dangereux pour les journalistes est l’Ukraine.

                              Je suis pro-ukrainien et pro-russe et pro-français. Simplement, je n’aime pas les nazis. Beaucoup d’Ukrainiens ne les aiment pas non plus, et les manifestations pro-nazies sont souvent accompagnées de contre-manifestations.

                              Je salue, d’ailleurs, le courage de ces contre-manifestants anti-fascistes qui risquent leur vie pour défendre l’histoire glorieuse et l’honneur de leur pays.

                              Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                              Répondre à ce message

                              • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 12 septembre 2007 16:01, par Patriote ukrainien
                                Mon grand-pére était dans l’armée allemande et je ne pense pas que tous les ukrainiens dans la whermacht étaient des nazis, ils voulaient juste se venger des crimes staliniens.

                                Répondre à ce message

                                • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 12 septembre 2007 20:17, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                                  Oui, bien sûr, et les "Français" qui avaient rejoint la Milice ou la LVF, ils voulaient sûrement se venger de quelque chose aussi.

                                  Peut-être qu’ils avaient eu un instituteur juif qui leur avait tiré les oreilles ou qu’ils s’étaient fait piquer leur copine par un Russe...

                                  Ce n’est pas une excuse pour collaborer avec un envahisseur.

                                  Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                                  Répondre à ce message

                                  • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 13 septembre 2007 14:18, par Quelques vérités

                                    Beaucoup d’engagé dans les Waffen SS (non-allemands) et la Milice n’avait aucun idéal, ils se contentaient de rabacher la propagande haîneuse que leur cerveau avait du mal a assimiler.

                                    Un certain nombre de jeunes adultes étaient fascinés par la violence et la virilité des soldats Allemands ils aspiraient à leur ressembler. La Gestapo française sous la direction de Bony (flic ripoux) et Lafon (truand) était en fait un repaire de repris de justice que l’on sortaient de prison et que l’on blanchissaient pour qu’il prête main forte a la Gestapo. Ils traquaient les Juifs et les Résistants, soudoyaient, pillaient, torturaient, assassinaient.

                                    Répondre à ce message

                                    • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 16 septembre 2007 11:42, par Patriote ukrainien
                                      Et les 10 millions d’ukrainiens qui sont mort en 1932-1933 on n’en parle pas sur vôtre site, non ?

                                      Répondre à ce message

                                      • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 16 septembre 2007 13:37, par claude rainaudi (ukraine s.fr)

                                        Vous venez de le faire, apparemment... Il faudrait aussi parler de la Rouss de Kiev, d’Oleg la Sage, des Zaporogues, des occupations lithuanienne et polonaise, de Catherine II et de plein d’autres choses sans doute intéressantes, mais pas vraiment d’actualité, comme des Pétchénègues ou des Khazars (qui sont peut-être les ancêtres de ces Juifs que vous haïssez tant).

                                        Ce qui est d’actualité, c’est que des nazis dans votre style participent au pouvoir en Ukraine, réhabilitent le nazisme et appellent au massacre des Juifs.

                                        Voir en ligne : http://ukraines.fr/spip.php?article25

                                        Répondre à ce message

                                        • Les SS, de "vrais patriotes ukrainiens"... 19 septembre 2007 15:43, par Patriote ukrainien
                                          Je vous répéte encore un fois que l’UPA n’a jamais était pour les allemands, elle a était crée en novembre 1942 soit aprés la dissolution du bataillon Nachtigall. Mais aprés tout c’est vôtre site, M. Rainaudi si vous voulez "roulez" pour les communistes continuez a faire de la désinformation sur internet.

                                          Répondre à ce message

                                      • je remarque également. Ukrainienne de coeur, d éducation, de culture, née en France de parents immigrés : Une partie pendant la revolution, l autre partie après l enrolement obligatoire dans les camps de d armement et la libération. Ceux la non plus on n en parle pas. Ces 10 millions d ukrainiens ne sont donc rien devant le génocide juif ? Je vous laisse tous reflechir et dire un instant tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Dora.

                                        Répondre à ce message

                                      • je remarque également. Ukrainienne de coeur, d éducation, de culture, née en France de parents immigrés : Une partie pendant la revolution, l autre partie après l enrolement obligatoire dans les camps de d armement et la libération. Ceux la non plus on n en parle pas. Ces 10 millions d ukrainiens ne sont donc rien devant le génocide juif ? Je vous laisse tous reflechir et dire un instant tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Dora.

                                        Répondre à ce message

        • Eh bien si, vous l’êtes évidemment, complètement, consciemment.

          Répondre à ce message

    • Patriote ??? de quel pays ? de quelle nation ? Vous n’arriverez pas à camoufler votre méconnaissance des faits et exactions de certains "chefs" pro-nazis... en assénant des banalités anti-soviétiques ! L’armée Rouge n’a pas été Blanche, Les Blancs n’en étaient pas pour autant Noirs,... et les Noirs ont perdus la guerre ! Ragardez l’Histoire en face pour comprendre la misère concrète de cette période dans les villages de l’Europe Centrale.

      Répondre à ce message

      • Renouveau nazi en Ukraine : plus de détails sur la manifestation en faveur des SS 29 février 2008 11:30, par Nathan ben David de Marseille
        Helas Helas Helas.Si comme l’avait propose W.CHURCHIL et peu de gens ont l’air de se souvenir,l’on avez pendues le long des routes dela victoir contre le nazisme les ss et leurs accolytes seulement le president Roosevelt na pas etait d’accord.Il a preferai pendre les chefs,alors que les saleauts vicieux et sadiques etaient la clique des officiers et hommes de troupes,la plus part ancien criminels et sadiques sortis des prisons.Le monde libre a vraiement la memoire courte,sans excuser la folie de staline et sa clique de la olice secrete.

        Répondre à ce message

  • et si tu t’occupais plutôt de ce qui se passe chez toi....professeur manipulateur.

    Répondre à ce message









Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP